113 avis clients

Prise de rendez-vous au 06.02.07.98.80

Menu

Les premiers jours de votre sevrage tabagique

Les premières heures, les premiers jours, les envies de fumer sont parfois fortes mais vous avez la capacité de les vaincre, de les désamorcer. Il faut juste savoir ce comporter différemment !

Voici mes conseils en tant que spécialiste du sevrage tabagique par hypnose

Comme je le dis à mes clients en séance d’hypnose pour arrêter de fumer, plus les jours passent et plus se sera facile. Même après une séance d’hypnose arrêt tabac, les premiers jours les envies peuvent être assez fortes pour certains alors il faut savoir surmonter ces difficultés.

Pour y parvenir il faut tester de nouveaux rituels, adopter de nouveaux comportements.

La gestuelle : Quoi faire de ma main ?

La problématique pour tous les fumeurs est de savoir quoi faire de la main qui tenait la cigarette.

Une première problématique : le café

Quand vous buvez votre café, vous pouvez tenir une petite cuillère ou la soucoupe dans la main qui tenait la cigarette.

Concentrez-vous sur le goût et l’arôme de votre café, vous pouvez également prendre une nouvelle marque. Pour finir n’oubliez pas de faire la différence entre consommation et dégustation et ainsi vous prendrez encore plus de plaisir qu’avant.

Deuxième problématique : l’alcool

Durant une séance d’hypnose arrêt tabac, mes clients parlent beaucoup de l’association tabac/alcool.

Pas de panique ni de frustration, voici des exemples simples pour la préservation de votre apéro !

Mettre la capsule de votre bière voire même un sous-bock quand vous prenez l’apéro dans la main qui d’habitude tient la cigarette. Pour le vin, vous pouvez mettre le pied du verre à vin sous les deux doigts qui tiennent normalement la cigarette ou aussi tenir le bouchon…

Et durant la journée

Au cours de la journée, utilisez un stylo ou une gomme ou encore votre badge de travail. En fait vous allez vous apercevoir, avec un peu d’imagination, que vous pouvez remplacer la cigarette par une nouvelle gestuelle qui, comme la cigarette, deviendra un nouveau réflexe, une nouvelle habitude.

Quand vous êtes au téléphone, vous pouvez griffonner sur un bloc note et ainsi de suite…

La fin du repas : le rituel

Pourquoi finir un bon repas par une cigarette qui sent mauvais et qui a toujours mauvais goût, si ce n’est finalement que pour répondre à une habitude !

Préférez sortir de table plus vite, prendre un chewing-gum, vous laver les dents.

Pensez à autre chose, détournez votre attention

Quand l’envie monte ne vous laissez pas submerger, il faut détourner votre attention en pensant à autre chose.

Changez d’activité ou changez de pièce, allez boire un grand verre d’eau, faites un petit tour, prenez l’air ou simplement feuilletez un journal ou votre magazine préféré, placez quelques pièces sur un puzzle, allez sur les réseaux sociaux ou peut-être préférerez-vous le sport cérébral comme le sudoku, les mots croisés, mots fléchés, mots mêlés, mots casés…

Bref de quoi occuper votre esprit quelques minutes.

Prenez du recul et désamorcez votre « envie » de fumer une cigarette

90% des gens fument parce qu’ils sont tressés par leur vie ou leur travail. Pour désamorcer l’envie de fumer due au stress, je conseille à mes clients de pratiquer la cohérence cardiaque afin de reprendre le contrôle de leurs émotions. C’est vraiment très efficace quand on vous apprend à le faire convenablement.

Prenez conscience que vous n’avez pas besoin de fumer ou envie de fumer mais que vous avez envie ou besoin de faire une pause, de vous détendre, de vous récompenser, de vous détresser, de vous donner du courage. Les non-fumeurs ont les mêmes besoins, les mêmes préoccupations que chaque fumeur mais ils trouvent satisfaction sans nuire à leur santé !

Pensez positif : encore et toujours

Je dis régulièrement à mes clients que la seule personne qui veillera sur vous toute votre vie, c’est vous !

Alors je vous conseille la pratique des pensées positives qui consiste à répéter avec conviction et énergie une phrase positive qui vous aidera à surmonter les petits coups de mou. Soyez patient avec vous-même, quel que soit le temps qui est passé depuis le début de votre sevrage, dites-vous bien que vous êtes capable d’en faire le double.

Récompensez-vous, profitez de vos économies

En moyenne, un fumeur de cigarettes dépense environ 10 € par jour, ce qui fait qu’au bout de la première semaine vous êtes à la tête de 70 € d’économie. Faites-vous plaisir ou économisez encore en mettant dans un bocal transparent toutes vos économies et, quand celui-ci sera bien rempli, vous changerez peut-être votre télé, vous irez en famille à Disneyland, vous passerez une journée dans un spa ou toutes autres activités que vous n’aviez pas la possibilité ou les moyens de faire en étant fumeur.

Mon expérience

J’espère que cet article vous sera utile pour que votre sevrage soit le plus simple possible.

J’y ai réfléchi en tant qu’ancien gros fumeur durant 30 ans et également dans le cadre de mon activité de spécialiste du sevrage tabagique par hypnose. Ces conseils font appel à vos capacités conscientes et votre motivation, si vous souhaitez une aide supplémentaire au niveau inconscient, je ne peux que vous conseiller de faire l’expérience d’une séance d’hypnose arrêt tabac.

dominique jolivet praticien en hypnose

Contactez Dominique Jolivet

Praticien en Hypnose spécialisé dans l'arrêt du tabac

à domicile sur Paris et la région parisienne.

Dites stop au tabac et arrêter de fumer par hypnose. Considéré comme une thérapie brève,
l'hypnose permet d'obtenir, en une ou plusieurs séances, des résultats concrets et durables.

Prise de rendez-vous

tél. 06.02.07.98.80

Formulaire de contact

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus