105 avis clients

Prise de rendez-vous au 06.02.07.98.80

Menu

Tabac et crise sanitaire de la Covid 19

Depuis le mois de mars 2020 nous vivons une crise sanitaire sans précèdent. Chacun d’entre nous vit cette période avec plus ou moins de facilité. Les fumeurs ou les non-fumeurs doivent affronter leurs peurs, leurs craintes.

La peur de la maladie pour les fumeurs de cigarettes

Peut-être qu’en tant que fumeur, vous vous êtes inquiété pour votre santé vous sentant vulnérable, ce qui est peut-être une réalité, vous êtes effectivement peut-être considéré comme des personnes à risque. Cette peur a contribué à vous faire fumer plus, à consommer plus de cigarettes, car la plupart du temps quand un fumeur a peur ou du moins se voit confronté à une situation qui le dépasse, il fume, peut-être pour se rassurer ou se sentir plus fort !

La mort d’un proche

Encore une situation qui met à rude épreuve chacun d’entre nous, que nos habitudes de vie soient saines ou pas. Malheureusement c’est encore une situation où un fumeur va augmenter sa consommation de tabac. Bien sûr il a bien conscience que l’état de santé de ses proches ne va pas s’améliorer grâce à cette surconsommation. Un décès prononcé reste une fatalité avec ou sans tabac ! 

Les fumeurs et la perte d’emploi

Encore un exemple très mal vécu durant cette année et pour cause. Perdre son emploi suite à une faute, un manque de productivité ou de motivation, ou encore à cause de la concurrence est toujours dur à vivre. La situation est plus difficile à accepter car l’ennemi est invisible, perdre son emploi à cause d’un virus qui vous empêche de venir au travail, qui détruit le fruit d’années de travail, qui empêche l’approvisionnement de votre entreprise. Vous êtes alors inquiet pour payer votre loyer, vos factures, pour vivre tout simplement. L’inquiétude vous ronge et vous fumez pour supporter une situation d’injustice et de stress extrême. 

Le confinement des fumeurs

Alors là, comment dire que c’est tout l’un ou tout l’autre, pour certains c’est l’occasion de changer de rythme et d’habitudes pour arrêter le tabac, et je dis bravo ! D’un autre coté pour d’autres fumeurs c’est bien le contraire, d’ailleurs dès avril 2020 il est constaté que les fumeurs ont augmenté de 30% leurs consommation de cigarettes. Je confirme que les personnes qui me consultent pour arrêter de fumer par hypnose ont largement plus fumé depuis le début de la crise sanitaire ce qui s’explique par l’augmentation des moments d’ennui à tourner en rond dans leur logement, mais aussi manager l’école à la maison, ou le chahut des enfants, ou le manque de place !  Le bon dans tout ça c’est d’avoir pris conscience de la patience du corps enseignant.

Le télétravail et les nouvelles mauvaises habitudes des fumeurs

Depuis le 1er février 2007 il faut quitter son poste ou son bureau pour faire une vraie pause ou plutôt aller fumer une cigarette. Dans un autre article je parle du besoin de faire une pause, non pas par envie de fumer mais réellement par envie de se détendre, alors l’objectif de ce chapitre n’est pas d’y revenir mais plutôt de porter votre attention sur le fait que les fumeurs ont pris rapidement un mauvais pli en expérimentant le travail à la maison. Beaucoup de clients me font part de cette consommation qui ne leur ressemble pas mais qui, pourtant, fait partie intégrante de leur vie professionnelle qui s’est mêlée à leur environnement personnel. Tous ces fumeurs ne se sont pas aperçus que le cendrier et le paquet de cigarettes avaient fait ami-ami avec la souris et le clavier d’ordinateur. Il est devenu rapidement facile pour d’autres de faire trois pas pour atteindre la fenêtre du salon pour fumer que de prendre l’ascenseur du bureau pour rejoindre la rue ou l’espace fumeur dédié à la tabagie collective.

Pour conclure sur la vie quotidienne des fumeurs de cigarettes

La cigarette n’aura aidé personne dans cette période compliquée psychologiquement ou financièrement. La cigarette n’aura pas permis aux fumeurs de se protéger plus qu’un autre ou de faire disparaitre ce virus. Comme d’habitude, les fumeurs se servent de la cigarette pour gérer leurs émotions ou les épreuves difficiles de leur vie et pourtant les non-fumeurs auront géré les mêmes choses sans nuire davantage à leur santé. Bien sûr ça ne fait pas d’eux des personnes plus courageuses, mais il est vrai que les personnes qui arrêtent de fumer apprennent à gérer les moments difficiles de leur vie personnelle ou professionnelle sans tabac !

Pour savoir quoi faire ou comment faire, vous pouvez expérimenter les thérapies brèves telle que l’hypnose pour arrêter de fumer. 

dominique jolivet praticien en hypnose

Contactez Dominique Jolivet

Praticien en Hypnose spécialisé dans l'arrêt du tabac

à domicile sur Paris et la région parisienne.

Dites stop au tabac et arrêter de fumer par hypnose. Considéré comme une thérapie brève,
l'hypnose permet d'obtenir, en une ou plusieurs séances, des résultats concrets et durables.

Prise de rendez-vous

tél. 06.02.07.98.80

Formulaire de contact

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

En savoir plus